Que faut-il savoir à propos du chateau de Keriolet

ParMasduChatelas

Que faut-il savoir à propos du chateau de Keriolet

Le château de Keriolet est situé dans la cité de Concarneau et représente un bijou de l’architecture du XIXe siècle. Cette habitation royale, désignant en breton maison de la lumière, a connu de nombreux propriétaires. Son histoire est riche en événements et ses salles ont su conserver tout leur charme au fil des années.

L’histoire du château

Le château a été construit par la princesse russe Zenaïde Narischine Youssoupov pour honorer le comte Charles de Chauveau, son second époux qu’elle avait rencontré à Paris. La princesse l’aida à acheter les titres de comte et de marquis, car ce dernier n’était que roturier. Ces titres sont représentés par les couronnes présentes sur la façade du château. La devise de la couronne représentant le titre de marquis est celle de Keriolet. En effet « toujours et quand même » représente mieux le destin mouvementé du château qui a connu des périodes sombres comme celle du XXe siècle. Le couple des Chauveau arriva au château en 1 860 et très vite les symboles de la tradition et de l’histoire bretonne remplissent les salles du château. On retrouve donc dans le château de nombreuses pattes d’hermine, et même une statue d’Anne de Bretagne.

Pour rappeler son attachement à la Russie, la princesse Zenaïde fit installer un ours russe regardant sa terre natale sur le toit du château. N’ayant pas eu de descendance de son second époux, elle fit don du château de Keriolet au Finistère à condition d’être enterrée en Russie et que tous les objets (porcelaines de chine, objets de faïence, bassinoires, objets d’orfèvrerie, tapisseries, mobilier ancien…) restent à leur place. Après le décès de la princesse, le château devint un musée breton jusqu’à la récupération du domaine par Félix Youssoupov, arrière-petit-fils de la princesse. Ce dernier revendit la majeure partie du domaine et aujourd’hui, il ne reste plus de 2,5 hectares. Les collections d’objets furent également vendues.

Le château de Keriolet fut par la suite vendu à un hôtelier et de 1971 à 1988, le domaine laissé à l’abandon est pillé. Par la suite, le château sera soigneusement restauré et ouvert au public en 1989.

Présentation du château de Keriolet

Impossible de présenter le château de Keriolet sans parler de son architecture ! Le château comprend un salon, une salle d’armes, une salle des gardes, une cour intérieure, une cuisine et une crypte.

Le salon est situé dans l’ancien manoir et est exposé à l’extrémité sud. Les plafonds sont installés à 3,5 mètres de hauteur. À l’époque de la princesse Zenaïde, les murs du salon étaient ornés de tapisseries flamandes et de boiseries. La salle d’armes a été entièrement restaurée. La salle a pu retrouver son style médiéval et le mobilier a un style néogothique. À l’époque où le château était transformé en musée, la salle d’armes contenait des fusils, canons, armes blanches. Le mur de la salle d’armes est orné par un banc d’église du XVe siècle.

Autrefois salle de bal, la salle des gardes est composée d’une merveilleuse cheminée en granite volcanique (pierre de kersanton). Dans la pierre est sculpté Charles, son défunt époux. La cour intérieure du château révèle l’étendue du talent de l’architecte Joseph Bigot. Il a su allier à la perfection un style médiéval, néogothique et renaissant. Cette diversité de style s’explique par le fait que la princesse était de nature à souvent changer d’avis. Il faut préciser que la porte sculptée du donjon de plus de 300 kg est restée intacte depuis des années.

Les heures d’ouverture du château

Le château reste ouvert au public de juin à septembre. Des visites guidées sont organisées au château de 10 h 30 à 13 heures dans la matinée et de 14 heures à 18 heures dans l’après-midi. Les salles du château de Keriolet proposent des expositions et animations de toutes sortes au cours de l’année et des réceptions privées y sont organisées. Le château est également connu pour accueillir la soirée spring durant l’été. Au cours d’une soirée, le château est animé par une musique techno.

À propos de l’auteur

MasduChatelas administrator